Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

La 3ème édition de la Bouvet Guyane : J-4 Des canots bien chargés - Aviron / Foxoo
Local-events / Vos évènements relayés sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
Source : #22029 Publié le 27/01/12 | Vues : 264

La 3ème édition de la Bouvet Guyane : J-4 Des canots bien chargés / Aviron


Un à un les canots sagement rangés sur un terre plein à proximité de la plage sont mis à l'eau dans la baie de N'Gor. Ils vont être remorqués à quelques milles de là dans l'anse Bernard où partira la course dimanche 29 janvier 2012 à 10h. L'ambiance est décontractée à Dakar, le soleil omni présent et la température douce. Les 23 navigateurs achèvent la préparation des bateaux. Des canots équipés en matériels divers de navigation et de sécurité.







Un poids multiplié par deux. Le règlement de la course impose un matériel de navigation et de sécurité imposant sur ces canots à rames de 8 m de long. Comparable à ce qui est exigé pour les courses à la voile, notamment ce qui concerne la sécurité : combinaisons de survie,balise de détresse, avertisseur radar, iridium secondaire... A cela s'ajoutent des équipements complémentaires propres à la Bouvet Guyane : 2 paires d'aviron de secours, 1 jeu de dames de nage, 1 siège coulissant, 1 cerf-volant stocké dans un sac plombé, un déssalinisateur à main, l'air bag de redressement... Additionner la nourriture et l'eau et... Le poids du canot prêt à traverser l'Atlantique approche les 1 000 kg, soit le double du canot lège. Au départ !




Un canot insubmersible et « auto-redressable ». Chaque canot doit contenir un volume de mousse assurant la flottabilité égal à 100% du poids en charge ainsi que des volumes étanches pour la sauvegarde de l'électronique et électrique. Le canot est donc insubmersible et revient théoriquement à l'endroit tout seul en cas de chavirage « pour peu que le chargement ait été correctement effectué à l'intérieur » indique Michel Horeau, l'organisateur de la course. La réalité sur l'eau a montré que c'était un peu plus compliqué. Après le retour de l'édition 2009, plusieurs solutions techniques ont été mises à l'étude dans le but de permettre au skipper de remettre son bateau à l'endroit par ses propres moyens et sans aide extérieure, le bateau devant toujours rester totalement étanche. Ainsi naquit l'air bag qui donne le coup de « rein » indispensable à la remise à l'endroit du canot quand celui-ci a chaviré.

Plus de matériel et une meilleure préparation. Outre d'avoir dessiné le canot de la Bouvet-Guyane, Jean-Michel Viant vérifie à Dakar que les canots soient en tous points conformes au règlement jauge et sécurité. Il observe que la préparation des skippers est plus aboutie que la dernière fois, ce qui n'est pas étonnant vu les stages et contrôles mis en place par l'organisation.

« L'évolution depuis 2009, relève par ailleurs J.M Viant, concerne pour bonne partie le matériel électronique embarqué à la fois en communication et en navigation. La moitié des coureurs a un ordinateur à bord et communique tous les jours avec son routeur ».

Ce qui n'empêche qu'aussi la moitié des coureurs a une expérience des plus limitées de la navigation en mer. Ecologie. Le règlement de la course impose que le skipper : « doit conserver à bord de son bateau l'ensemble des déchets non bio dégradables, décrire lors des communications radio les qualités positives ou négatives de son environnement et... signaler l'intrusion d'éléments polluants liés à l'activité humaine ». Et aussi de participer aux expérimentations et analyses pouvant être entreprises durant la course en accord avec des laboratoires nationaux.

- La 3ème édition de la Bouvet Guyane, course transatlantique en solitaire à la rame, part de Dakar le 29 janvier 2012 et s'achève à Cayenne. Arrivée prévue en seconde semaine de mars pour les premiers. Distance env. 2600 milles nautiques.
- Le record de l'épreuve (sur le parcours St-Louis-Cayenne) est détenu par Romain Vergé (2006) en 40 jours, 3h 45' et 38''.
- Les 23 engagés en 2012 comptent une femme, six guyanais et un franco-marocain. 17 sont de la métropole. La Bouvet Guyane comptait 15 engagés en 2006 et 22 en 2009.
- Le canot à rames mesure 8 m de long et pèse 450 kg. C'est un monotype insubmersible et auto-redressable conçu par Jean-Michel Viant. Construction en contreplaqué stratifié verre/époxy. Livré en kit. Assemblage amateur ou professionnel.
- La Bouvet Guyane est un évènement organisé par 54°West. Les deux partenaires de la course sont la S.A. Les Menuiseries Bouvet sise à proximité d'Angers, et l'ensemble des collectivités publiques de la Guyane et le Centre Spatial Guyanais.


En savoir plus
Partager :
Facebook